Le corps des femmes est un champ de bataille

2012 - 7,95 $ / 13 € - 222 pages - Polar

Présentation de l'éditeur

Le 1 er septembre 2009, Lee Chatham, un écrivain américain reconnu coupable du meurtre de Léo Cavanagh, un écrivain canadien, et de son épouse, Maurine, est exécuté dans une prison du Missouri, et ce malgré qu'il ait toujours nié sa culpabilité.

Lara Crevier, étudiante en littérature et passionnée par les œuvres des deux écrivains, tente de comprendre ce qui a pu pousser Chatham à assassiner Cavanagh et à violer et à tuer Maurine, dans sa maison de St. Louis, le 11 septembre 2001. Plus Lara remonte la piste, plus le mystère devient épais, opaque. Des ombres planent sur ces écrivains et certains de leurs contemporains : universitaires rigoureux comme écrivains frustrés devenus barmen ou journalistes. Tous finissent par devenir suspects aux yeux de la sémillante étudiante.

Un grand polar de Laurent Chabin, dans la plus pure tradition des maîtres du genre. L'auteur y tisse un lien littéraire saisissant entre ses romans policiers destinés aux adolescents et ses romans noirs pour adultes. Le corps des femmes est un champ de bataille permet de constater de toute l'ampleur de son immense talent.

Télécharger un extrait

 

Extraits d'articles de presse

En plus d'une véritable énigme policière, Chabin trace un portrait au vitriol du petit monde névrosé de la littérature : écrivains frustrés, jaloux, égocentriques, petits génies incompris, esprits pervers, etc. Ça prend parfois des allures de jeu de massacre tout à fait réjouissant. En habile conteur, Chabin nous entraîne dans cette quête retorse (les témoins sont tous un tantinet fêlés, tarés ou pervers) où l'analyse littéraire semble plus efficace que la loupe du détective.

Norbert Spehner, Alibis , 2012
_______________________

 

L'écriture de Chabin est imaginative et métaphorique à souhait. Il réussit à provoquer chez le lecteur toutes sortes d'émotions aussi déplaisantes que décapantes, et ce, simplement grâce à ses tournures de phrases imagées et métaphoriques.

Olivier Boivin, La bible urbaine
_______________________

 

 

 

 

 

Accueil

 





Coups de tête: site de l'éditeur