copps.jpg

 

LC2.jpgLaurent Chabin


Romancier québécois, Laurent Chabin vit à Montréal.

Auteur d’une quinzaine de romans – souvent classés abusivement dans les genres fantastique, science-fiction ou polar –, il ne s’intéresse au contraire qu’à la réalité la plus immédiate et la moins parfumée.

Ses romans sont noirs, à l’image du monde qu’ils décrivent, obsédés par sa violence, sa fausseté, son cynisme. Ils mettent en scène des personnages minables, transparents, responsables de rien d’autre que de leur propre malheur (Caveau de famille, Misère de chien, L’âge d’or, L’âge de plomb), naufragés plus ou moins volontaires (Corps perdu, Speranza) ou avalés par la société spectaculaire (Écran total), parfois même foncièrement inexistants, réduits à de pitoyables représentations dans une machine à broyer les corps et, si elles existaient, les âmes (Les territoires du Nord-Ouest, Luna Park, Park extension, Le prisonnier).

Si les six premiers titres évoqués explorent isolément les thèmes de l'enfermement, de la solitude et de la misère sexuelle, les cinq suivants, bien que formellement indépendants, forment un labyrinthe sans issue dans lequel ils se répondent les uns aux autres par des hurlements de loups enfermés dans un zoo. Mais le loup, malheureusement, n'est pas plus libre dans sa meute que la fourmi dans sa fourmilière.

Ce dernier thème est encore exploité dans les romans suivants, qui forment une série autour du personnage de Lara Crevier, jeune marginale anarchiste et jouisseuse dont le credo proclame que le véritable anarchiste n'est pas celui qui gueule contre le pouvoir, mais celui qui s'en affranchit.

Ces romans ne prennent du polar que la forme, étant entendu que la police n’est garante que d’un ordre qui n’est pas le nôtre. Les trois premiers (Le corps des femmes est un champ de bataille, Apportez-moi la tête de Lara Crevier, Quand j’avais cinq ans je l’ai tué) seront suivis en 2016 de Embrasse ton amour sans lâcher ton couteau, qui mettra un terme à la série.

 Laurent Chabin publie également au Québec des romans noirs pour ados et des contes pour enfants, ces derniers n'étant pas encore infectés par le goût des livres de cuisine prédigérée ou de développement personnel à l'usage des asservis volontaires.

Il est aussi traducteur (Les pieds devant, de Roderick McGillis).

Nouvelles
En cours
Autres écrits
Contact :
    laurentchabin57@hotmail.com

cinqans.jpg

1216113-gf.jpg

tetelaracrevier.jpg

park.jpg

caveau-de-famille-430537-250-400.jpg

lunapark.jpg

misere-de-chien-430539.jpg

territoires.jpg

l---ge-d-or-430538.jpg

speranza.jpg

714470-gf.jpg

908508-gf.jpg

63402-gf.jpg